Peut-on juger un restaurant qui se dit gastronomique à sa formule rapide proposée le midi ? Il me semble que la réponse est oui, car il est possible de faire "simple et bon", tout en se démarquant des plats de brasserie, à condition d'avoir des produits de qualité et une pointe de talent.

J''ai donc testé cette table en terrasse, sur sa formule méridienne à 12€50. Il est à noter que dans ce gros bourg du Vigan la concurrence est rude car les enseignes de restauration sont nombreuses. Le chandelier propose donc une formule plat/dessert ou entrée/plat à un tarif supérieur de 3€ aux brasseries avoisinantes.

chandelierL'accueil a été assez minimaliste, contrairement à celui, très chaleureux et bruyant, réservé aux habitués. Néanmoins, le chien de la patronne s'est montré très affectueux tout au long du repas...

L'entrée que j'ai choisie était un oeuf cocotte aux cèpes. Un plat certes simple, mais qui pouvait se révéler très agréable avec de bons produits. Si les cèpes étaient en effet frais, ils se sont révélés assez rares au fond du "verre" choisi comme contenant. Aucune épice ne venait relever ce plat finalement assez fade. L'oeuf cocotte n'étant clairement pas assez cuit, le blanc encore liquide s'est mélangé au cours de la dégustation avec l'eau de végétation issue de la cuisson des cèpes, ce qui a fini par donner une espèce de soupe marron et jaune sur laquelle flottait malheusement un morceau de coquille... Ce serait éliminatoire dans top chef !

chandelier2Pour le plat, l'intitulé mettait déjà en appétit : "civet de porcelet au miel des Cévennes". Cela sentait bon le terroir cévenol ! Malheureusement, la viande était sèche et nerveuse, la sauce beaucoup trop sucrée, et le triste gratin de macaroni qui l'accompagnait était manifestement maison dans la stricte acceptation du terme, c'est-à-dire que chacun peut refaire le même à la maison, pas besoin d'aller au resto. Je me dois par honnêteté de signaler qu'il y avait tout de même un légume dans l'assiette, une tranche d'aubergine, manifestement prélevée à la pointe d'un légume à un stade déjà avancé de décomposition. On est écolo dans les Cévennes, on ne jette rien ! Et bien entendu, pas d'épices, comme pour l'entrée. Y a pas tromperie sur la marchandise, c'était écrit "au miel ", donc il n'y avait que du miel !

Le dessert de ce somptueux repas (si l'on prenait la formule à 14€50) était imposé : Fromage blanc et son coulis de framboise. Là encore, pas de tromperie dans l'intitulé pour cette réalisation très technique : "bon alors, tu prends du fromage blanc pas cher à Lidl, tu le verses dans un bol. Ensuite, tu ajoutes ton coulis tout fait acheté au même endroit, et tu le verses délicatement dessus. Surtout tu n'ajoutes rien d'autre, sinon tu déroges à l'intitulé. Bon, après tu sers et tu laisses le client mélanger, comme ça il aura l'impression d'avoir participé..."

Bref, vous l'aurez compris, j'ai pas aimé. Par contre, je suis bien content d'avoir testé la formule du midi plutôt que de me retrouver piégé un soir en salle par un menu hors de prix.